Les groupes Facebook, le vrai côté social du réseau

Vous vous souvenez de l’époque, où quand vous ne saviez pas comment faire une manoeuvre sur l’ordinateur et que vous alliez noter votre question dans la barre de recherche de Google ? Mais si, souvenez-vous, vous arriviez toujours sur des forums ou plein d’autres personnes avaient eu le même problème que vous. Quel soulagement ! Je ne suis pas seul, et maintenant, j’ai la solution. Bon, ces forums, ça fait assez année 2000. Comment on fait maintenant ? Ouf, il y a les groupes Facebook ! Vous n’êtes pas convaincu ? Macomm-digitale vous fait faire un tour d’horizon.

#1 Les groupes Facebook à quoi ça sert

Un groupe Facebook c’est une communauté réunit autour d’un sujet, d’une problématique. Ça marche parce que l’humain a ce besoin constant de trouver des gens qui lui ressemblent et de renforcer ainsi son sentiment d’appartenance ! Ça ne vous dit rien ? Pensez à la pyramide de Maslow, ça se trouve au 3ème étage, juste après les besoins physiologiques et de sécurité ! Il est quand même bien classé notre besoin d’appartenance, ça vaut sûrement la peine de s’y attarder un moment.

Si vous-même vous créez un groupe, cela va vous permettre d’échanger avec votre communauté, il faut simplement que tous les membres du groupe partagent le même centre d’intérêt d’accord ?

Une fois dans votre groupe, vous pouvez faire des échanges à doubles sens ! C’est ce qui fait la différence avec une page Facebook. Une page c’est un peu comme une vitrine, les gens regardent mais n’ont pas un espace de parole qui leur est accordé. Sur un groupe, on nourrit plus le côté humain que le côté commercial simplement parce qu’on reste à l’écoute des membres, on s’entraide et se conseille.

Dans un groupe, on offre une expérience à notre communauté, il faut le voir comme un cocon où chaque membre a le privilège de trouver des réponses à ses questions et de se sentir entendu. Tous les membres que tu auras à entrer dans ton groupe (si celui-ci est fermé) ont la possibilité de prendre la parole et de choisir le thème de la discussion. Tu es donc plus accessible pour ta communauté et ce n’est pas toi qui choisit la direction de la discussion comme tu le fais sur une page.

Ce qui est super intéressant aussi c’est que puisque la portée des publications des pages Facebook a diminué, un groupe te permet d’être mis en avant dans le fil d’actualité de tes membres ! L’info ne passe donc pas aux oubliettes pour les personnes intéressées !

L’objectif de ton groupe sera celui que tu choisis, il peut être éducatif, ludique où d’entraide par exemple. A toi de définir les besoins de ta communauté au préalable.

#2 Comment créer son groupe Facebook ?

Si vous avez décidé d’ouvrir un groupe, c’est que déjà : vous avez quelque chose à dire de pertinent sur un sujet en particulier ! Oui, le sujet doit être précis pour permettre aux gens de se reconnaître facilement et de créer un échange de qualité entre les membres. Une fois la décision prise, voici comment s’y prendre :

D’abord dans le fonctionnel pur, il faut aller dans les paramètres du compte et cliquez sur « créer un groupe ». On vous invite ensuite à choisir le nom de votre groupe. Il faut que celui-ci soit court, mémorisable et descriptif. Pourquoi ? pour être chargé de sens et que la recherche de vos futurs adeptes soit facilitée ! Il faut ensuite choisir entre trois sortes de groupes : public, privé ou secret. Selon nous le mieux est de garder ton groupe fermé. Les groupes publics sont rares maintenant car en laissant tout le monde entrer et sortir comme ils veulent, il n’y a pas vraiment d’esprit de communauté et de liens qui se créer. En plus, laisser la porte ouverte aux spammeurs et aux comportements indésirables n’est pas très sages ! Si vous espérez des échanges constructifs, choisissez l’option fermé. Avec un petit questionnaire à trois questions à l’entrée, il est facile de filtrer les membres de votre groupe et d’assurer une ambiance conviviale dans celui-ci. A vous de décider à qui vous ouvrez la porte de votre chez-vous, le mieux est de ne pas faire entrer trop de monde à la fois mais que petit à petit une communauté se créer entre des personnes qui ont appris à se connaître.  Nota Bene : pour qu’un groupe garde de la valeur, il faudra contrôler les publications, les commentaires et les interactions entre les membres pour voir s’il n’y a pas de comportement agressif ou irrespectueux.

Créer son groupe Facebook

Il faut ensuite ajouter une description qui doit contenir trois choses : le nom du groupe, les objectifs du groupe pour que les personnes puissent facilement s’identifier à la problématique et les valeurs. Les valeurs sont les règles de comportement ou d’entrée qu’il faut fixer au départ. Par exemple, on te conseiiel d’interdire la publication de publicité.

La touche finale sera la photo de couverture ! Prenez-en une qui soit chargé de sens et qui soit autant originale qu’elle est en lien avec le thème du groupe.

Une fois que votre groupe est créé, pensez à poster du contenu de qualité et à faire preuve de récurrence ! On vous conseille même d’avoir quelques articles préparés à l’avance pour donner vie à votre groupe. Si vous n’êtes pas assez présent, les gens vont aller voir ailleurs. On sait que c’est beaucoup de travail de garder un groupe Facebook en éveil, c’est pourquoi on vous conseille d’encourager les membres de votre communauté à prendre les devants et partager le contenu qui les intéressent !

Début août une nouvelle fonctionnalité est apparue pour les utilisateurs de groupes : Mentorship. Elle permet de mettre en lien les personnes qui ont besoin d’aide avec ceux susceptible de pouvoir les aider. Les mentors seront réservés aux utilisateurs de plus de 18 ans et pourront apporter une aide où des conseils à ceux qui le souhaitent. L’administrateur du groupe doit cependant autoriser la fonctionnalité Mentorat pour que ce soit possible.

Si vous avez encore des doutes sur votre groupe Facebook, n’hésitez pas à nous poser des questions en commentaires ! On se fera un plaisir de vous répondre.

Les groupes Facebook, le vrai côté social du réseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez10
Tweetez
Enregistrer2
+1
Partagez
12 Partages